Recette n°6330: Blancs de poularde caramélisés au yaourt

Pour 4 personnes:

4 blancs de poularde, de chapon ou de poulet

2 échalotes

2 branches de thym

1 citron

25 cl ( 1/4 de litre) de vin blanc

20 cl ( 200 g) de crème fraîche

20 cl ( 200 g) de yaourt nature

1 cuillère à café de sucre en poudre

80 g de beurre

sel, poivre

(accompagnement: riz, polenta)

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Râper tout le zeste du citron —- Extraire le jus du citron.

Peler et hacher les échalotes.

Dans une poêle, fondre la moitié du beurre ( 40 g). Y faire doucement suer les échalotes (5 mn).

Poudrer de sucre et bien mélanger pour obtenir un caramel blond ( 3 mn).

Verser le vin blanc. Y plonger les branches de thym et laisser doucement réchauffer et réduire.

…….Pendant ce temps dans une autre poêle, sur feu assez vif, faire dorer les blancs de poularde salés et poivrés dans le reste de beurre ( 40 g) pendant 7 à 8 mn.

Allumer le four th 7 (210°).

Quand le vin blanc a bien réduit, hors du feu, incorporer au fouet yaourt + crème fraîche + zeste & jus de citron + sel + poivre.

Verser la moitié de la sauce dans un plat pour le four…….. Y déposer côte à côte les blancs de poularde. Les recouvrir du reste de sauce.

Enfourner pour faire gratiner environ 15 mn.

Servir dès la sortie du four.

Bon appétit !.

Cet article, publié dans Cuisine, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.